JOURNAL DU CAMP 2013 - Wodecq

Jeu Missionnaire : Samuel Morris Libéria

Direction : Albert et Christiane Leclercq, Marie-Line Demeuse

Intenndance : Arnault, Thibault, Grégory, Magali, Tino Lanzetti,

Infirmerie : Vicky Matsbo

Animateurs : Jean-Daniel Leclercq ; Giuseppe Calatabiano ; Martik Martirosian ; Jennifer Roos ; Yohan Vincent ; Cindy Fontaine ; Rachel Hoekendijk ; Orianne Tassin ; Floriane Elbahyaoui ; Matthieu Faure ; Esther Dupont Kabasale; Emily Van Horelbeek ; Débora Dawant; Marie Dawant; Sarah; Eugénie; .

2 juillet : Sois le héros de ton histoire...

Après 12 mois d’attente pour certains, voici le grand jour arrivé ! Accompagné de leurs parents et… d’une grosse valise, les enfants arrivent déjà au camp vers 10h30, pour découvrir la plaine et les nouveaux jeux que nous installons. À Uccle Charles-Aurian bat les records et devra attendre le Superman de l’occasion pour prendre le train avec la trentaine d’enfant, qui arriverons au camp peu avant midi.
Le réfectoire a été réaménagé pour accueillir les 102 enfants attendus. L’atmosphère est détendu, le fait de retrouver un endroit connus est propice à renforcer le sentiment de sécurité.
Après le moment de sieste, le grand groupe se retrouve pour un grand jeu, qui va aider les enfants à retenir les règles de vie du centre. Un Héros doit aussi se comporter d’une bonne manière.
Cette activité nous amène sur le grand terrain de football du village, où nous animons plusieurs jeux entre groupes.

La première veillée

Ce soir, nous profitons des éclaircies de la journée pour faire une veillée extérieure. Le temps est doux et les enfants apprennent à se connaître les uns les autres. Plusieurs se connaissent déjà en venant de l’école Les Tournesols à Anderlecht, d’autres car ce n’est pas leur premier camp, mais un partie doit s’inclure dans nos camps et apprendre à se connaître et se respecter. Les jeux sont prévus pour cela. C’est l’arrivée de la pluie qui met fin à l’activité et déjà les enfants rejoignent leurs dortoirs pour découvrir leur cahier et compléter l’évaluation de la journée.

3 Juillet : A la découverte des Supers Héros...

Après un première nuit dans le centre, c’est le premier lever avec les différentes réactions, on trouve des lèves-tôt, des silencieux, d’autres moins rapides, des serviables, des joyeux et des grincheux. Mais cela n’empêche qu’après le petit déjeuner, lors de notre premier temps de louange, les enfants entrent assez vite dans le gestuel et la compréhension des chants.
C’est ensuite au tour de SuperKid de nous raconter son histoire, ou plutôt les méandres qu’il est en train de vivre dans son école de Supers Héros. Il aimerait en devenir un ; mais la réputation et le poids de son père (un super héros) est un héritage lors à porter.
Après ce temps tous ensemble, les groupes se répartissent dans la maison pour écouter l’histoire biblique du jour (selon leur âge).
Les grands restent dans la salle, les moyens et doivent choisir un couloir et les deux autres groupes rejoignent un dortoirs préparé à cet effet. C’est toujours une joie de découvrir que des hommes comme nous ont reçu de Dieu le défi d’être de vaillants héros pour Dieu en faisant les ouvres que Dieu leur demandait de faire.

Soirée gags

Après une après midi de survie (à l’image d’un jeu télévisé), ce soir, Maurane et Giusse nous animent une soirée gags, avec une variété de gags et de jeux en équipe. Ils s’affrontent, jouent la compétition pour des résultats pas toujours très propres ! Mais il est déjà temps de retourner dans son dortoir pour l’évaluation de la journée.

4 Juillet : La visite des Schtroumpfs...

Voici déjà la troisième journée de camp et les choses semblent maintenant au point pour entrer dans le camp : les consignes ont été données, les amitiés commencent à se faire pour les nouveaux et les jeux sont toujours un grand sujet de joie.
Après un moment de chants et de louange expressive, Superkid est venu nous faire le récit de ses aventures de formation. Il ne se croyait pas à la hauteur pour être un héros.
Ce matin nous avons donc découvert un nouvel héros de la bible : Gédéon. Dieu lui-même l’appelle « vaillant héros ». Il fut choisi pour sauver le peuple d’Israël de la menace des ennemis.
Les enfants ont sauvé le village des schtroumpfs

« Alors que les schtroumpfs arrivent à Wodecq pour jouer avec les enfants ; Gargamel (Martik) débarque et commence à répandre la maladie du mauvais schtroumpf parmi les enfants.

Les schtroumpfs qui n’étaient pas encore malades ont demandé de l’aide aux enfants, ceux-ci ont du récupérer les indices pour retrouver la planques de Gargamel. Pendant que la maladie se propageait dans le village. Les enfants ont réussis à reconstituer l’antidote, à attraper Gargamel et à soigner tout le village. Les enfants ont alors chanté la comptine de l’amitié afin d’être encore tous unis et de rendre Gargamel gentil, qui préféra cependant rester vivre dans son manoir. Les enfants ont alors continués à chanter avec les schtroumpfs. Pour les remercier les grands schtroumpfs leur a préparer un schtroumpf … (ha vous ne parlez pas schtroumpfs !)
Marie-Line

Soirée quizz

Sophie et Vicky ont ensuite animé une soirée basée sur des questions sur le monde des héros des dessins animés. L’équipe la plus rapide gagne. C’est autour de ce thème qu’on termine la journée. Ah, j’oubliais de vous dire… au souper on a mangé un dessert confectionné par les schtroumpfs… bleu et blanc… vraiment drôle, le dessert !

5 Juillet : Quand un village protège des enfants !

Pour notre quatrième journée, les enfants découvrent au travers d’un jeu un événement historique : tout le village du Chambon-sur-Lignon va se mettre d’accord pour cacher des enfants juifs durant la seconde guerre. Ce village, protestant d’origine, va accueillir entre 3500 et 5000 juifs et les protéger de la tyrannie que connaît l’Europe de l’époque. Sans avoir de leader spécifique, les gens vont mettre en pratique la coutume d’accueillir tous ceux qui venaient chez eux, sans distinction de race, de couleur ou de conviction religieuse.
Ils ont ainsi réussi à tromper les visites régulières de la police française d’abord puis des SS nazis qui cherchaient les enfants juifs cachés chez les habitants ou dans les centres de vacances qu’on trouve dans le village.
Les enfants, aidés par des animateurs se sont répartis en groupe pour rejoindre la frontière suisse où ils trouveront refuge.
La chasse a donc duré depuis le matin jusqu’à 17h00, les soldats et gendarmes (que vous ne verrons sur aucune photos) ont pourchassé les équipes, qui ont finalement pu se réfugier dans le pays voisin.
La journée fut éprouvante pour chacun, mais encore plus pour les policiers et soldats qui courraient dans tous les sens.
Les enfants ont appris à se cacher, à ne pas dénoncer les autres et ont fait preuve de courage, malgré les ruses des « méchants » pour faire parler certains (comme offrir des bonbons, etc…)

Soirée par chambre

Ce soir, nous avons laissé les enfants jouer sur la plaine, le soleil commence à faire son effet et les températures sont devenues très agréables.
Vivement cette nuit pour que chacun reprenne des forces pour une nouvelle journée !

Albert

6 Juillet : Enfin une journée remplie de soleil

Dès le matin, les températures sont très agréables et notre première journée complètement ensoleillée sera une réussite et un beau cadeau de la part du créateur.
En l’absence de Jean-Daniel, l’équipe de louange est dirigée par Floriane, qui nous conduit dans les chants connus du camp. Le moment est intense.

Après ce moment, Superkid revient nous partager sa crainte de ne pas être à la hauteur car il trouve que ses frères et sœurs sont plus capables que lui. Lors de l’évaluation devant le grand Maître de stage, il se reçoit le prix (la cape de l’amour) car il a toujours aidé sans distinction de personnes.

Peu avant midi, pour fêter le prochain départ des minis, nous organisons une photo de groupe au fond du jardin. La photo est très réussie.

Cet après-midi, une équipe d’animateurs prépare une activité originale : faire le jeu de stratégo en 4 équipes, mais avec des éponges imbibées de couleur pour marquer une zone du corps de l’autre équipe (difficulté selon les âges). L’équipe qui est arrivée à remporter le jeu à reçu une médaille d’honneur.
Le jeu fut l’occasion de toute une série de duel, où ce n’était pas nécessairement le plus fort qui gagnait, mais le plus rusé.
On peut voir la joie des enfants sur les visages et certains enfants ressemblait à un vrai chef d’œuvre artistique (plutôt de l’art moderne pas toujours à mon goût). La remise des prix a lieu dans la grande salle.

BBQ et jeux de plaine

Pour la première fois, nous pouvons manger dans la plaine, autour d’un grand BBQ. Le temps est radieux et nous continuons en laissant les enfants jouer sur la plaine. Vers 20h30, un jeu est organisé en équipes. Ils passent toutes les épreuves pour gagner les pin’s et obtenir les clefs.

7 Juillet ; Fête au village

Deux grands points ont marqué cette journée : la fin du mini-camp et la participation des enfants à la fête au village.

Pour cette dernière journée du mini-camp, les enfants ont pour la dernière fois participé au moment de louange que nous animons chaque matin. Des chants particulièrement choisis pour des enfants sont chantés avec enthousiasme et ferveur. C’est particulièrement touchant de participer à ces moments.

Viens le sketch avec Superkid (un vrai héros pour nos enfants), qui apprend que la vengeance ne mène à rien.

Nous découvrons ensuite un autre héros de la Bible : David. Dieu l’appelle dans sa jeunesse à devenir le roi d’Israël. L’histoire de la Bible nous amène à découvrir ce jeune berger qui va apporter la nourriture à ses frères et assiste avec consternation à la manœuvre de Goliath. Mais David relève le défi et compte sur Dieu pour le délivrer du géant.

Après le repas - où nous fêtons trois anniversaires - les enfants font une sieste et déjà les parents arrivent pour retrouver leurs enfants. C’est un moment fort, à la fois pour les parents et pour les enfants.

Pendant ce temps les autres enfants participent à la fête au village d’Ostiche. Divisés en groupes d’âge, les enfants découvrent les activités d’un village, les anciens métiers et certains peuvent même visiter le moulin du village, d’autres font un tour en calèche d’autres peuvent monter des mulets.

Jeux de société

Ce soir, au programme : une tournante de jeux de société ou de petits groupes. Les enfants doivent ramener le plus de bouts de pailles pour remplir une bouteille. Petit à petit, ils passent les épreuves et accumulent les bonus.

8 Juillet : Histoire missionnaire de Kaboo !

Comme nous le faisons chaque année, nous réservons une journée pour apprendre à mieux connaître un missionnaire et transmettre la vision du maître de la mission aux enfants.

Cette année, nous visionnons un dessin animé retraçant la vie du prince Kaboo qui a vécu en 1880 lors des guerres ethniques au Libéria et qui échappa par miracle à la mort. Une voix lui crie alors : « Cours Kaboo, cours ». Après un court séjour dans la brousse il est accueilli dans un centre attaché à la mission où il apprendra l’histoire de Saul de Tarse qui a aussi entendu une voix et vu la même lumière que lui. C’était Jésus qui l’avait délivré.
Il va naitre dans son cœur le désir de retourner dans sa tribu pour annoncer la bonne nouvelle du salut en Jésus. Il part aux Usa et sera le premier africain qui reçoit une instruction pour être envoyé comme missionnaire.
Mais malheureusement sa santé ne supportera pas l’hiver froid et il décèdera très jeune. Mais sa venue a semé une vague de foi et d’appel à aller dans ces tribus africaines non-atteintes, plusieurs étudiants partiront pour réaliser son rêve.
Les enfants du camp sont donc partis en équipe pour marcher plus de 8 km, afin de revivre ce parcours originale.
Certaines équipes mettront plus de 6 heures pour faire le parcours. Pour les premiers arrivés, un jet d’eau est mis à leur disposition pour se rafraîchir et profiter du soleil bien présent toute la journée.

Repas africain !

Nous avons reçu de l’aide de la maman de Vicky qui est venu nous préparer un véritable repas africain avec du vrai pundu, de la banane plantain, des beignets et des frais du continent. Ce fut un régal ! La soirée se terminera pour un comte à découvrir en équipe.
Albert

9 Juillet : Une journée à l’envers...

Pour faire une bonne journée à servne’l (heu : à l’envers), on commence à convaincre les enfants que les horloges ont un problème et que toute la journée se fera à l’envers

Ne vous étonnez pas de voir des photos avec certaines personnes avec des habits à l’envers. Souliers, chemise, pull ou pantalon sont dans le bon sens puisqu’aujourd’hui tout est à l’envers J !
Ne me pausez pas trop de question car il me semble que je n’ai pas tout compris. On a commencé la journée par les popcorns du soir, suivi de suite par une veillée et des jeux préparé sur la plaine pour les enfants. Au entour de 11h00, nous avons eu droit au souper avec de très bonnes pizzas, avant de repartir sur une activités où les grands enfants ont fait la préparation du grand jeu de l’après midi, les autres avaient aussi droit à une activités selon les désirs de chacun : cuisine avec la confection du 4 heures; théâtre que nous verrons le soir; secourisme ou les enfants apprennent les rudiments du secourisme; dessin; visite à la ferme; préparation de la louange du soir et autre jeux. Après le 4 heures, nous avons donc fait le grand jeu préparé par les grands qui se montraient zélés pour faire endurer les épreuves aux plus jeunes.
Nous nous sommes donc approché de 17h00 où nous avons soupé et mangé un plat froid à la vinaigrette.
Après la sieste d’une heure, nous avons passé un temps de louange très expressif dirigé par les enfants. Nous avons écouté leur sketch avant de monter chacun dans son local pour écouter le récit d’un autre héros de la Bible : Daniel qui connut l’épreuve de la fosse aux lions dont Dieu l’a délivré.
Nous terminons par un moment en chambre pour faire l’évaluation de la journée et de se préparer à la nuit.

Surprise du soir

A l’heure où je vous écris, les enfants sont en train de terminer une promenade du soir. Ils doivent aider à reconstituer l’épée du forgeron en rassemblant les morceaux pour les jeter dans le feu et faire apparaître la nouvelle.
Albert

10 Juillet : Après un jeu de nuit...

Vous pensez peut-être que les enfants sont tous restés au lit jusqu’à 11h00 du matin… hé non ! Dès 8h certains se lèvent et vont prendre leur petit déjeuner. Et ils sont plus nombreux que les animateurs.
Dans ces cas, quelques rares animateurs (et la directrice) assument et animent les enfants en attendant le lever de tous. On se lance dans des jeux de société, des jeux de cartes…
Les photos que nous vous montrons aujourd’hui sont terriblement authentiques. Certains animateurs et certains enfants sont visiblement contents de rester au lit plus longtemps. J
Peu à peu le centre retrouve son plein rendement mais déjà c’est l’heure de dîner et d’aller faire la sieste.
Cet après-midi, nous proposons trois activités pour tous les enfants. La première sera le tir à l’arc. Une quinzaine d’enfants vont suivre une formation au musée du village. Un passionné de tir à l’arc les initie et chacun peut tirer avec un vrai arc. La deuxième activité proposée est la natation dans un étang du village voisin, dans une ancienne pisciculture. Les enfants sont ravis de jouer avec tous les objets flottants que nous mettons à leur disposition. La surprise vient quand Elwann trouve une énorme moule dans le fond de l’étang. Après plusieurs plongeons (ne vous inquiétez pas l’étang n’est profond que d’un mètre), nous en ramènerons une dizaine dont 4 en vie. Voir une moule d’eau douce de 22 cm reste quand même impressionnant pour chacun.
La troisième activité proposée est l’équitation au même endroit que l’an passé. Une trentaine d’enfants vont pouvoir faire un long tour de manège et découvrir ou redécouvrir les joies de ce sport particulier.
Mais déjà l’heure tourne et nous revoilà au centre où un BBQ et un feu de camp nous attendent.

Feu de camp !

LE FEU DE CAMP ! Ha… ces mots ramènent tout un tas de souvenirs pour ceux qui ont fait des camps. Voir les flammes, entendre le crépitement du bois, chanter ensemble, assister au spectacle des cracheurs de feu et des indiens qui dansent (conduit par Travis), sans oublier les machmalots cuits à la chaleur des braises ! QUELLE SOIRÉE ! Albert

11 Juillet : Préparation et fête...

Nous voilà déjà à la dernière journée pleine du camp. Cindy nous propose toute une série d’atelier pour préparer la fête de ce soir.
Mais dés ce matin, nous retrouvons le chemin de la louange et de l’histoire. Nous avons à découvrir deux derniers récits du Nouveau Testament : ce matin, le héros de l’histoire, est le jeune garçon qui donne ses pains et poisons à Jésus pour nourrir une foule qui venaient écouter Jésus. Dieu est capable d’utiliser nos pique-niques pour le glorifier !

Ha oui, j’allais oublier de vous dire que Superkid, a reçu la visite de tous les supers héros et qu’il a enfin reçu le bouclier de Captain America, en présence de tous les supers héros libres… il ressemble de plus en plus à un vrai héros J
Cet après-midi, Cindy nous a donc préparé plusieurs atelier : danses; chants; couture; cuisine; théâtre; décoration; … et j’en oublie; ainsi qu’un jury avec un vrai buzz pour évaluer chaque artiste.
Après le troisième BBQ du camp (on en a profiter de l’énorme BBQ du camp et du beau soleil), nous avons donc assisté aux belles prestations des enfants. Elles furent très variées et très originales. Groupe après groupe, ils sont montés sur scène pour nous faire vivre un mini spectacle. Le tout accompagné de quelques petits jeux qui mettaient en opposition les superkids et des superhéros (je ne vous dirais pas qui a gagné).
Chants… sketchs imitant les animateurs… blagues du groupe de Jean-Grâce,… danse de Assia; et d’autres, chacun est passé ensuite pour recevoir sa carte de SUPER HEROS et on a distribué les récompenses des meilleurs chambres.

Remerciements !

La dernière soirée est aussi l’occasion de remercier tous les animateurs et les gens qui ont permis à ce camp de se faire : le personnel de cuisine on t eu droit aux « hiphip… Hourra » et les « Bravos » de circonstances, les directeurs et les supers héros ont été remerciés avec ferveur !

12 Juillet : Derniers moments ...

J’ai beau avoir fait des camps depuis plus de 30 ans, l’émotion ressentie le dernier jour est très forte et particulièrement avec certains enfants auxquelles on s’attache.
Dès avant le petit déjeuner les premières valises descendant des chambres pour être mettre de côté pour être chargée ensuite dans le bus.
Chacun est affairé à retrouver ces affaires dans un tas de vêtements oubliés depuis quelques jours. La plupart des vêtements retrouveront leur propriétaire.
Après le petit déjeuner, nous les envoyons, mettre ces affaires dans les valises et finir le chargement du minibus.
Mais déjà arrive le temps de la dernière histoire de héros ou SuperKid reçoit son brevet d’une manière officielle.
Son histoire es tune bonne introduction à la leçon biblique du jour où nous découvrons Timothée, ce jeune homme dans la foi qui reprend le flambeau sous les encouragements de Paul.
Come vous le verrez sur les photos, nous partageons un derniers repas avant de conduire le premier groupe à la gare d’Ath pour ceux qui prennent le transport organisé. Pour les autres nous attendons chaque parents et partageons comment nous avons vu la plupart évoluer en bien et trouver leur place dans le groupe. Plusieurs enfants ont été de vraie encouragement pour nous, tant par leur fraîcheur de vivre que par leur conception de la grâce de Dieu et leur capacité à pardonner ! Merci pour ces leçons reçues !
Lorsque tous les enfants ont retrouvé leurs parents, Marie-Line m’exprime sa satisfaction de sa mission accomplie et sa joie de les savoir sain et sauf auprès de ceux qu’ils aiment.
Nous nous retrouvons le soir pour partager la joie d’être ensemble. Nous faisons quelques photos aux dernières lueurs du soleil.

Remerciements !

Un grand merci à tout le personnel cuisine. Ce fut une équipe extraordinaire, serviable, de bonne humeur, gentil et souple quant au programme. Merci à chaque animateur et particulièrement aux nouveaux qui ont dû s’adapter. Merci à Marie-Line pout son long travail avec les parents et les animateurs.
Albert