Journal du camp 2010 - Villers Sainte Gertrude

Dates : du 1 au 11 juillet 2010
Thème : Tous à bord

Jeu Missionnaire : Les bateaux de l'espoir

Équipe d'animation : Albert et Christiane Leclercq, Kevin Bel Addes, Giuseppe Calatabiano, Sophie Gobert, ,Laetitia et Jean-Daniel Leclercq,Fabrizio Longo, Joachim D'Huyvetter, Lionnel Druard, Paulinette Maluka, Emilia Tshimanga, Abigaïl Peter, Aurélie Edjidjimo, Amandine Buekenhoudt, Anastasia Dawant, Alejandro Alba, Evelyne et Philippe Vandenbeyvanghe, Jennifer Roos, Gaby Joyeux, Evelyne Peter, Nathalie et Patrick Elshocht, Doriset Dramane Kinda.

ECHOS 2010

JOURNAL DU CAMP ENFANTS 2010

Jour 1
PREPARATION
Toute l’équipe d’animation s’est déjà déplacée le 30 juin pour découvrir le nouvel endroit du camp : le château de Villers Sainte Gertrude et ses dépendances. Les animateurs découvrent avec émerveillement, l’immense terrain qui abritent les gîtes; la salle de sport où nous aurons notre quartier général et qui nous servira de salle des fêtes pour les jeux et animations intérieurs.
C’est aussi l’occasion pour nous de faire notre première réunion de préparation à l’extérieur, dans un calme et une fraîcheur appréciable, après avoir vider notre camionnette de 19 m³ de matériel et de nourriture.

LE GRAND CAR
Comme l’année précédente, nous avons réservé un grand car pour le transport des enfants et de leurs… valises. Les parents étaient tous bien à l’heure et nous avons attendus un moment avant qu’il n’arrive.
Le car : c’est déjà un petit goût de vacances, pour découvrir le paysage et la nature de notre pays.
Heureusement que la première partie a été occupée par la vision d’un beau film sur un cheval, car la deuxième partie devenait un peu plus longue et le besoin d’arriver à destination s’entendait de leur part.
Heureusement que notre hôtesse de route nous a bien rassuré et a pris des besoins des enfants. Quand nous sommes arrivés à Villers, ce furent les moments de joie et de découverte. Découverte des lieux et de leur gîtes de logement. Par groupe d’âge et en plaçant les filles ensemble dans les 4 gîtes du Strya qui se trouvent un peu à l’écart.

REFECTOIRES
Les deux réfectoires se trouvent dans le château lui-même. Ce sont deux belles pièces pouvant accueillir nos 71 enfants de 3 à 12 ans. Comme l’année passée, nous accueillons un groupe des 9 minis jusqu’au 5 juillet. C’est une vraie joie de les voir se fondre dans ce grand groupe sans peine. C’est ce groupe qui est souvent le plus affectueux et le plus calme. (je ne vous dirai pas encore lequel est le plus bruyant ?)

VEILLEES
Mais nous ne sommes pas là pour calculer les décibels : ce soir c’est l’arrivée sur le bateau, et il nous faut trouver un équipage. Sous la forme du jeu de « Qui est qui ? », les enfants doivent trouver la fonction de chacun dans cet équipage et découvrir les rôles de chacun dans le navire. Mais voilà c’est déjà l’heure d’aller dans les cabines.

Jour 2
LOGEMENT
Cette année, nous logeons dans les dépendances du château de Villers Sainte Gertrude et dans le nouveau bâtiment « Les Strya » situé à quelques dizaine de mètres plus en bas dans l’immense domaine qui nous accueille. Nous découvrons une région splendide.
Les enfants sont répartis dans des gîtes de 7 à 12 lits selon les groupes. Ils ont une petite cuisine où l’on sert le petit déjeuner et où chaque groupe commence sa journée par un moment calme autour d’un texte choisi.
Mais le temps passe vite. Vers 10h00, nous sommes tous ensemble dans la salle des fêtes pour un temps de chants et de louange et pour notre moment d’histoire tirés de la Bible. C’est Moussa, le matelot qui se prend pour un capitaine, qui nous conduit ces jours à la découverte de la vie des marins.
Nous découvrons aussi la vie de Pierre, le disciple de Jésus, qui était marin et comment Jésus l’a appelé à le suivre.

VIE A BORD
A midi, nous mangeons tous ensemble dans le réfectoire du château. Grâce à la roue qui chante, nous choisissons les chants de table. Après le repas, nous avons la possibilité de passer au petit magasin pour acheter quelques friandises ou boisons. Pour certains, c’est un moment indispensable de la journée.
Nous faisons un petit moment de sieste avant de commencer les activités de l’après midi. Notre navire nous conduit à la découverte d’une région inconnue avec des indigènes un peu « bizarre » mais qui acceptent nos cadeaux et d’être pris en photo.

MATCH
Après 16h00, le soleil aidant, il nous fallait une activité plus reposante. Voisin d’un club de supporter hollandais, les enfants ont reçu de quoi supporter l’équipe nationale des Pays-Bas. L’ambiance était assurée. (Désolé pour les supporters du Brésil, mais il restera encore d’autres occasions).

VEILLEE
Après le souper, voilà nos marins à la découverte de deux poissons des mers (les derniers peut-être ?). Ils doivent les redessiner, passer épreuves et tracas pour gagner le droit à les récupérer. Les jeux d’eau sont particulièrement appréciés vu la chaleur. On n’oubliera pas de sitôt la dernière bataille pour sauver les deux poissons (rouges et vivants) que Fabrizio protégera au péril de sa vie.

Jour 3
LES POISSONS
Nouvelle journée après une nuit très chaude. La joie de ce matin vient de nos deux nouveaux camps. Bidule et Bazar sont deux petits poissons rouges qui vont passer un moment chez les « Nemo » (3 à 5 ans)? C’est la découverte et la récompense d’hier.
Pour notre partage de ce matin, Moussa nous conduit sur son bateau - tout en se prenant encore pour le capitaine.

Après l’histoire biblique, c’est Crack qui nous revient avec ses frasques. Il a bien du mal à comprendre ce que signifient toutes ses histoires de bateau.
Pour le mini camp, les animateurs ont aussi prévu des activités particulières. Le groupe est bien soudé et ils découvrent bien de nouvelles réalités. On se demande parfois qui mène l’autre en bateau :-)

MARIN’S ACADEMY
Cet après midi, après le moment de sieste, voilà nos petits marins à l’école des « Marines », troupe militaire attaché aux navires. Notre officier d’entrainement nous conduit dans des exercices d’échauffements avant de notre faire passer les épreuves par équipe,

VEILLEE
Comme le temps est à la pluie, nos marins ont montré beaucoup de courage puisqu’ils ont fait tous les exercices sous la pluie. Grâce à leurs survêtements anti-pluie, tout s’est bien déroulé. Le gouter arrive à point pour que chacun reprenne des forces et passe un moment de repos et … à la douche.
Après le souper, la soirée « gags » est beaucoup plus détendue, les deux marins qui nous font visiter le bateau ont collectionné toutes les bêtises, au détriment des visiteurs (nos marins… hé oui), Mais aussi au détriment du capitaine.
Viens ensuite la visite du bateau agrémenté d’une succession de gags. Certains enfants en ressortent mouillés, d’autres très colorés, mais à chaque fois nos deux matelots se font punir pour leurs bêtises.
A demain.

Jour 4
REVEIL BRUTAL
Cela devient de plus en plus difficile de se réveiller le matin, car la fatigue s’accumule chaque jour, mais ce matin le réveil style « militaire » n’est pas apprécié par tout le monde. Pour faire suite à la formation des marins, ils sont envoyés par équipe, en mission pour toute la journée.
Après un petit déjeuner par gîtes et munis de leur gourde, pique-nique et d’un sac à dos, les voilà partis pour une longue marche dans une nature extraordinaire. Le relief est assez marqué dans cette région et à chaque changement de direction, un nouvel horizon s’offre à nous au plus grand plaisir des yeux.
Mais le jeu est rempli de diverses épreuves dont la pyramide humaine qui restera marqué dans la mémoire de cette équipe vaillantes des petits… n’est-ce pas Abi ?

STRATEGO
Pour terminer le grand jeu de la journée, nous nous sommes retrouvés non lion du camp pour un dernier combat, sous la forme d’un Startégo géant. Chaque enfant a une carte avec son grade (et ceux des autres) et deux vies dans sa poche. Le buts est d’aller prendre le drapeau de l’autre équipe et d’être dans son camp avec deux drapeaux.
On a organisé trois parties. La première se termine très rapidement, la deuxième par des irrégularités et la dernière fut digne des plus beaux tournois. Bravo !

COMME CHEZ QUICK
Les enfants sont invités chez « Quick Maison ». Pour le repas du soir. Au menu : hamburger, salade, frites et glace au fruit.
Les enfants s’installent dans le parc et le repas se termine par un moment de jeux, où petits et grands se mélangent et s’amusent.

Pour la soirée, c’est Lionel qui nous raconte une histoire entrecoupée d’épreuves pour connaître la suite. C’est par une succession de haut et de bas que la reine va retrouver la santé. Les enfants l’auront aider dans sa tâche.

Jour 5
JOURNEE COOL
Comme chaque jour, les enfants prennent leur petit déjeuner dans les gîtes. Chacun doit y mettre un peu du sien pour ranger le gîte et laver la vaisselle.
Vers 10h00, nous nous retrouvons ensemble pour chanter et écouter les histoires du matin; celle de Moussa qui prend conscience de ses fautes; celle de Zachée qui se cachait dans les arbres et que Jésus appelle pour lui apporter le salut; celle de crack qui commence à comprendre ce qu’est le péché devant Dieu. C’est beau de voir les enfants se tourner vers Dieu dans la prière.
Nous avons alors un moment de libre sur la plaine. Elle est tellement grande qu’il y a moins d’occasion de se marcher sur les pieds.
Mais nous sommes déjà le 5 juillet et le groupe des « Némo » (3 à 5 ans) nous quitte déjà, une grande partie de câlins a lieu après le repas au réfectoire. Ils seront ramenés pour la plupart sur Bruxelles à la grande joie de leurs parents.
Pour les repas, nous avons installé un nouveau moyen pour se laver les mains avec des serviettes industrielles pour essayer les mains après les avoir lavés.

COURSE AU TRESOR
Cet après-midi, pendant que notre directeur ramenait les enfants,, tous les enfants sont partis à la chasse au trésor. Eh oui, des épreuves attendaient encore nos marins qui ont dû les affronter pour retrouver le plan de l’île et pouvoir trouver et ramener le trésor.

QUIZZ
Ce soir, Laetitia nous a rassemblés pour une veillée par groupe pour un quizz géant. Grâce à l’animation visuelle, chaque équipe a été testée dans ses connaissances ou sa rapidité. Bravio aux vainqueurs.

Jour 6
PROBLEMES INFORMATIQUES
Vous recevez ce mail assez tardivement en cette belle journée. La raison se trouve en partie à cause d’un problème informatique. En sauvegardant les photos de la journée hier soir, je ne me doutais pas qu’un « bug » informatique allait effacer toutes mes photos de la journée. J’ai essayé de les récupérer et grâce à Joachim, on a retrouvé quelques photos.
L’histoire du « jeu missionnaire » de cette année est tirée du récit authentique des « Navires de l’espoir », dont le premier est même venu à Bruxelles (l’Anastasis). Ces navires hôpitaux servent les pays défavorisés en offrant leurs services aux populations pauvres. Des millions de gens ont été au bénéfice de ce ministère.
Les enfants sont donc partis à la découverte de ces navires, comme la plupart des « missionnaires » d’aujourd’hui, ils ont dû s’assurer de leurs formalités avant de partir.
Ils ont fait la fille pour recevoir leur passeport (avec une vraie photo), recevoir les cachets pour le visa et les vaccins nécessaires pour aller dans les régions tropicales.
Ensuite ils ont cheminé à la découverte des postes retraçant les témoignages de personnes aidés et dont la vie a radicalement été restaurée grâce à l’aide médicale apportée par les navires de l’espoir.

JOURNEE MISSIONNAIRE
Lors d’un « poste », les enfants ont écrit des cartes que nous enverrons à une école soutenue par le ministère de Mercy Ships (le nom anglais de cette ONG chrétienne). Les enfants ont écrit des petits mots d’encouragement et ont assemblé des motifs pour décorer les cartes.
La promenade dans le village les a aussi conscientisé sur la problématique du transport des malades (voir photo du brancard :-), de la détection des maladies, de l’hygiène et du manque d’eau potable dans de nombreux pays.
Les jeunes missionnaires ont aussi rencontré des agents assez hostiles qui devaient les retarder dans leur mission.

Après le jeu, nous avons pris les douches et pris le repas à l’extérieur. Les cuisses de poulet grillé sur le BBQ ont fait le délice des enfants et des… animateurs.

Le soir, pour terminé la journée, nous avons vu ou revu le dessin animé de Peter Pan. Les enfants étaient tellement fatigués que certains s’endormaient pendant la projection.
Merci Seigneur pour cette magnifique journée.

Jour 7
PROJET PALOVI
Le soleil nous accueille ce matin et nous promet une belle journée. Idéale pour notre projet Aventure Palovi (de Palogne et Villers).
En effet, après notre moment du matin tous ensemble, les chants, les histoires et la mise en pratique. Les enfants sont partis pour s’engager dans l’activité de leur choix. Au programme : Mini-golf et spectacle de faucons pour les dauphins, escalade, grottes, vtt, kayak pour les autres.
Vers 11h00, un bus vert de Palogne est venu nous chercher pour nous amener dans le domaine du château de Logne.
Nous commençons les activités par un temps de jeux de plaine avant de prendre un dîner.
Dès 12h40, le premier groupe pour la descente de l4ourthe en kayak se prépare. Une quinzaine d’enfants sont remplis de courage pour affronter les 8 km qui séparent Barvaux de Palogne.
Le deuxième groupe d’activité est celui de l’escalade sur mur. Une dizaine d’enfants y participent. Ce fut vraiment chouette

Chaque enfant a pu essayer plusieurs pistes sur différents trajets. Quel courage ! Merci à l’animateur spécialiste pour sa patience. Le troisième groupe est celui des grottes sous le conduite de Mme Monique, et ensuite vient le groupe du VTT. Malgré les conseils donnés à Joachim (de changer d’itinéraire), ils partent pour un long voyage dans les bois avec des montées terrifiantes. Malgré cela le groupe reviendra en entier. Quelle belle journée ! Les dauphins pour leur part ont assisté à un spectacle de faucon et jouer une partie de mini-golf.

FOIRT BOYARD
Après cette journée éprouvante, nous voilà de retour pour le camp pour déguster un excellent souper et retrouver nos « quartiers ». Ce soir les animatrices ont préparé une veillée sur le thème du Fort Boyard. Au menu… encore des exercices et des épreuves

Jour 8
EAUX RAFFRAICHISSANTES
Ce matin c’est Fabrizio qui dirige le moment de louange. En comparant la nouvelle vie comme un fleuve d’eau rafraîchissante, la Bible nous parle d’une réalité qui est dans le cœur des enfants lorsqu’il s’ouvre à l’amour de Dieu exprimé en Jésus. Nous le vivons pleinement ce matin au travers de l’histoire, de la prière et des moments de chants qui se termine par une farandole.
A la pause, les enfants ont l’occasion de passer au « hamac du bonheur », étendu entre deux arbres de la plaine. Là, Fabrizio enregistre (filme) les impressions de chacun sur le vécu du camp… ce qu’ils aiment et… ce qu’ils aiment moins. Cela promet du plaisir aux parents quand ce sera publié. A la reprise, nous prenons une photo de tous les participants. (Vous en trouverez une en annexe en grand format).
Le programme de cet après-midi est plus libre dans le sens que nous n’organisons pas de grand jeux, mais des activités à choix multiples. Le choix se porte entre un bricolage de lettres aimantées, une baignade dans l’Ourthe, un atelier de dessin, le foot ou les jeux sur la plaine.

VEILLEE
Ce soir, le capitaine, nous invite à retrouver le voleur par le biais d’une enquête de type Cluédo (pour ceux qui y jouent encore), chaque équipe doit interroger les suspects du bateau pour retrouver le coupable. Diverses épreuves sont aussi prévues pour leur donner des indices supplémentaires.
C’est donc avec soulagement que l’équipe que l’équipe 3 a trouvé le coupable et son complice… c’est parfois étonnant comme les apparences sont trompeuses, n’est pas Joa…… ?

PROMENADE NOCTURNE
Ce soir, après la veillée, les groupes sont partis pour une promenade nocturne. Même les dauphins ont ainsi appris à surmonter leur appréhension de la nuit, en suivant le parcours des boat-people vers la liberté.

Jour 9
REVEILS PENIBLES
Ce matin, le réveil est vraiment pénible, on sent que la promenade nocturne a laissée des traces. Comme il n’y a pas d’activité au programme, certains enfants et animateurs profitent pour dormir très longtemps. C’est donc une matinée calme que nous entamons avec quelques jeux sur la plaine.
Après le diner (retardé de trente minutes), une longue sieste nous attend. Nous nous préparons aux jeux d’eau prévus, mais nous apprenons qu’à cause de la canicule, l’utilisation de l’eau à grand débit est interdite par le centre. Finalement le responsable nous accorde d’utiliser le jet pendant 15 minutes. Nous sommes obligés de tout déménager et trouvons un endroit plat pour y déposer nos deux toiles plastifiées. Et si vous y ajouter un
peu de savon et de l’eau, cela donne une patinoire où enfants et animateurs ont du mal à rester debout. On se rappellera encore longtemps les passages de la mer à la plage et surtout les concours de tir à la corde entre les dauphins et dauphines, entre moyens et moyennes et grands et grandes, et surtout entre animateurs et animatrices.

SOIREE DEGUISEE
Après le souper, nous organisons un merveilleux feux de camp où chacun est invité à venir avec son déguisement..
Quoi de plus « merveilleux » que de partir en voyage pour écouter les voyages du capitaine autour du monde et d’apprendre des chants et des histoires du bout du monde, et recevoir des « poissons » en récompense pour les bonnes réponses.
Merci Seigneur pour le rayonnement de ton amour.

Jour 10
TEMPETE
C’est par le récit du naufrage de l’apôtre Paul dans les Actes des Apôtres que nous commençons la journée. C’est Samuel qui joue le rôle du capitaine du navire qui va échouer et comment Dieu a protégé et dirigé Paul. C’est la dernière journée et la dernière « leçon » du matin. On a découvert comment Dieu voulait devenir notre capitaine et comment il voulait diriger notre vie.
Après la sieste, chacun est engagé dans la préparation de la dernière soirée. Celle de la grande fête du navire. Chaque enfant est encouragée à faire part de ses talents. Les uns vont répéter des chants, des sketches, des danses, d’autres vont aller se faire de belles coiffures pour être belles pour ce soir.

SOUPER DE FETE
Dès le souper, c’est déjà la fête. Le repas est offert sur la grande terrasse du château. Les jeunes dames se sont habillées avec classe (les jeunes hommes, un peu moins :-).

SPECTACLE FINAL
C’est dans la grande salle préparée par l’équipe de décoration qu’à lieu le spectacle du soir.
Chaque participant a préparé avec soin sa participation. Aurélie à la gymnastique,, d’autres au chant, duo, chorale des Tournesols, hélicoptère, danse, et discours d’au revoir.
La soirée est trop courte et demain c’est déjà le départ et le retour à la maison.